Usages de l’eau dans le région de Phoenix (AZ)

Cette séquence vise à mettre en évidence des paradoxes de l’utilisation de l’eau dans un espace aride.

Ressources

Première situation d’apprentissage

Sur base de Google Earth

  • Localiser Phoenix et, sur une carte à l’échelle de sa région, annoter la carte en vue de mettre en évidence:
    • l’espace urbanisé attenant à la ville de Phoenix (aire urbaine) et les éléments du site qui influencent la forme de cette aire urbaine;
    • la croissance de l’aire urbaine depuis 1984;
    • la répartition des espaces agricoles;
    • la localisation des barrages.
  • Décrire la forme de cette aire urbaine en utilisant le vocabulaire adéquat et des repères spatiaux pertinents (ceux qui permettent de comprendre la forme de l’aire urbaine);
  • illustrer le développement horizontal de cette aire urbaine à l’aide d’une photographie en vue oblique et caractériser ce type de développement en quelques mots.

Sur base de l’estimateur de population du SEDAC, estimer la population de l’aire urbaine et caractériser sa croissance depuis 2000.

Au terme de cette situation d’apprentissage, les élèves ont appris:

  • à distinguer ville et aire urbaine;
  • à annoter une carte dans le respect des règles de base de la cartographie;
  • à estimer une population et chiffrer sa croissance;
  • à illustrer le concept de contrainte spatiale;
  • à caractériser l’étalement urbain.

 

Deuxième situation d’apprentissage

En prenant appui sur l’application “Water Balance”, caractériser la disponibilité en eau de la région de Phoenix par rapport à nos régions tempérées, à un espace en zone méditerranéenne, sahélienne et à l’ouest de la Chine.

Sur base de Google Earth, réaliser des vues obliques qui mettent en évidence la végétation associée à ces différents environnements climatiques.

Au terme de cette situation d’apprentissage, les élèves ont appris:

  • à caractériser un climat et sa variabilité;
  • à caractériser un climat aride et de pointer ses spécificités dans l’espace méditerranéen, sahélien et continental;à caractériser la végétation associée à ces différents climats;

Troisième situation d’apprentissage – les manifestations de l’utilisation de l’eau

À l’échelle des quartiers (p.ex. Stratford ou Turquoise Estats ou Thunderbird East), identifier un facteur qui contribue à accroitre la consommation en eau au niveau des ménages. Décrire ce facteur en quelques mots.

À l’échelle d’un espace agricole, réaliser un croquis cartographique qui illustre les moyens mis en oeuvre pour assurer l’approvisionnement en eau.

À l’échelle de l’aire urbaine, identifier deux autres espaces qui témoignent de l’importance de l’utilisation de l’eau et en faire des captures d’écran à une échelle qui permet d’identifier le fait.

En guise de conclusion, rédiger un court texte qui met en évidence les éléments qui organisent l’espace à l’échelle du site dans lequel s’inscrit Phoenix.

Au terme de cette situation d’apprentissage, les élèves ont appris:

  • à identifier des aménagements qui contribuent à accroitre la consommation en eau;
  • à caractériser la pression de l’homme dans un environnement.

 

Pour aller plus loin

Ce type d’usage de l’eau est-il une constante dans les milieux urbains en zones aride et semi-aride ? Pour le dire autrement, le cas de Phoenix est-il singulier ou non?

3 commentaires

  • Etienne lecomte

    Salut Marc.

    Une petite question pour pouvoir commencer cette séquence :

    Dans Google Earth, comment faire apparaître les limites administratives de la ville de Phoenix pour pouvoir distinguer Ville et aire urbaine ? Peut-être pensais-tu utiliser une autre interface que GE comme les Aires urbaines dans Urban Atlas ?

    Je t’envoie par mail le fond de carte que je pense utiliser. Qu’en penses-tu?

    Merci

    Etienne

  • Pingback: Accès à l’eau et l’urbanisation dans les milieux arides

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *