Des espaces peuplés exposés aux risques en Chine face aux aléas naturels et technologiques

Ces situations d’apprentissage sont prévues pour le cours de 3e année dans le cadre du programme de 2018 de la transition et pour la 4e année de l’enseignement qualifiant dans le cadre du programme de 2014.

Les différentes situations d’apprentissage visent des objets ciblés pour 1 à 2 heures de cours. Une séquence pourra reprendre ces situations en tout ou en partie avec d’éventuels compléments (introduction …)

Première situation d’apprentissage

Observation de la distribution des centrales nucléaires en Chine et du risque pour la population

Consignes

À partir de la carte avec la distribution des centrales du géoportail SEDAC HAZARD,

  • Localise les différentes centrales nucléaires en Chine en annotant une carte vierge (à l’échelle de la Chine).
  • Annote la carte vierge avec l’estimation, pour chaque centrale, de la population qui se trouve dans un rayon de 100 km.
  • Rédige un petit texte qui met en évidence la localisation de la centrale nucléaire la plus à risque en Chine.
  • Si l’opportunité se présente, demander aux élèves de répondre chez eux à la consigne suivante (évaluation formative) :
    • Sur base du géoportail du SEDAC utilisé en classe, à l’échelle de l’Europe OU du Japon OU des USA, observe la répartition des centrales nucléaires (le travail peut être réparti pour couvrir les différents territoires);
    • Pour le territoire observé, annote une carte vierge (fournie ) en localisant deux centrales nucléaires et en précisant les populations exposées:
      • une pour laquelle le risque est moins élevé que la centrale identifiée en classe;
      • une pour laquelle le risque est plus élevé que la centrale identifiée en classe.
Documents

Utilisés par les élèves pour répondre à la consigne

Production(s)

Ce que les élèves doivent réaliser pour répondre à la consigne

  • Une carte annotée
  • Un texte de quelques lignes
Structuration

Ce que l’élève connait (en termes de savoirs)

  • Règles pour annoter une carte
  • La géographie des centrales nucléaires à l’échelle chinoise, mais aussi mondiale avec les repères pertinents adéquats
  • La distribution des grands foyers de peuplement et les repères pertinents adéquats

Ce que l’élève sait faire

  • Comparer les populations affectées par l’aléa potentiel associé aux centrales nucléaires pour aborder la notion de risque et distinguer le risque et l’aléa
  • Comparer les populations affectées par l’aléa pour mettre en évidence l’importance du foyer de population en Asie par rapport au foyer d’Amérique du Nord et Européen
  • Identifier les zones affectées par le risque nucléaire et celles qui ne le sont pas (en lien avec la notion de développement)
  • Manipuler un géoportail : choisir une couche + calculer le nombre d’habitants d’une zone déterminée
  • Annoter une carte dans le respect des règles de base de la cartographie

Deuxième situation d’apprentissage

La direction des vents dominants: est-ce un facteur qui aggrave ou limite le risque nucléaire en Chine?
Consignes

Sur base de l’interface Ventusky, observe la direction des vents en Chine. Réalise des observations à différents moments de l’année en vue d’identifier la direction dominante (celle qui est la plus souvent observée).

  • Reporte sur la carte précédente l’information en utilisant des figurés cartographiques adéquats (les vents dominants pour les 3 régions observées précédemment à savoir l’Europe, le Japon et les USA). 
  • Rédige un court texte afin de préciser si la localisation des centrales nucléaires tient ou non compte de la direction dominante des vents pour limiter la vulnérabilité des populations (pour le dire autrement, la direction dominante des vents limite ou non l’exposition des populations?).
Documents

Utilisés par les élèves pour répondre à la consigne

Interface Ventusky

Production(s)

Ce que les élèves doivent réaliser pour répondre à la consigne

  • Un texte rédigé
  • Une carte annotée (même carte que celle utilisée dans la première situation d’apprentissage)
Structuration

Ce que l’élève connait (en termes de savoirs)

  • Notion de la circulation atmosphérique dans la zone intertropicale et tempérée.

Ce que l’élève sait faire

  • Manipuler les couches de l’interface Ventusky
  • Annoter une carte avec les figurés cartographiques adéquats
  • Observer et caractériser la direction des masses d’air sur le globe

Troisième situation d’apprentissage

Le littoral chinois est-il affecté par d’autres aléas?
Consignes
  • En guise d’introduction une petite vidéo sur le Typhon Maria du 11/07/2018 (le son n’est pas nécessaire) et le Typhon Mangkhut
  • Décris la trajectoire du typhon Maria entre le 7 juillet et le 12 juillet à partir de Ventusky en annotant la carte vierge. Veille à établir une légende et à y placer des repères pertinents.
  • Chez eux, les élèves décrivent la trajectoire du Typhon Mangkhut entre le 7 septembre et le 17 septembre et annotent la carte (soit à l’aide du géoportail ou à partir d’une série de captures d’écrans de l’interface) (évaluation formative)
  • Rédige un petit texte qui explique la trajectoire de ces 2 typhons et l’espace terrestre affecté par les pluies en utilisant le vocabulaire adéquat et des repères spatiaux pertinents (en manipulant un atlas papier).

Si l’opportunité se présente, demander aux élèves, chez eux, d’observer quatre ou cinq autres cyclones dans la zone intertropicale à l’aide de l’interface Ventusky et de tracer les trajectoires sur les cartes centrées sur l’Atlantique et le Pacifique en étant attentif à noter à la fois les dates de ces aléas et la position de la zone de convergence intertropicale.

Documents

Utilisés par les élèves pour répondre à la consigne

  • Atlas papier
  • Ventusky
  • Une carte vierge de la région
Production(s)

Ce que les élèves doivent réaliser pour répondre à la consigne

  • Un texte rédigé
  • Une carte annotée
Structuration

Ce que l’élève connait (en termes de savoirs)

  • Des repères spatiaux : ceux qui ont été mobilisés pour décrire les trajectoires des typhons et l’espace terrestre affecté et quelques grands repères géographiques (tropiques, équateur) à savoir dessiner de mémoire sur une carte.
  • Ce qu’est la zone de convergence intertropicale, sa position en septembre et la direction générale des masses d’air dans cette zone
  • définition de typhon, cyclone, ouragan
  • Identifier les espaces affectés par des cyclones tropicaux et ceux qui sont épargnés (carte de la localisation, la fréquence et l’intensité des cyclones tropicaux)

Ce que l’élève sait faire

  • Manipuler les couches de l’interface Ventusky
  • Annoter une carte avec les figurés cartographiques adéquats
  • Observer la direction des masses d’air sur le globe

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *