*Savoirs (repères) et savoir-faire (distances et coord. géo) – Le cas de la culture du soja dans le Mato Grosso

  • Année: 4e
  • Prérequis: grands repères géographiques ( continents, océans, principaux parallèles), les 8 directions cardinales, la superficie de la Belgique
  • Temps estimé : une période de 50′
  • Niveau de complexité

1. Contextualisation dans le parcours d’apprentissage

L’accès aux ressources alimentaires est en partie conditionné à la géographie des productions agricoles, que ce soit au niveau continental ou subcontinental ou mondial. Cette situation propose aux élèves de découvrir un aspect de cette géographie à travers la production du soja dans le Mato Grosso.
Cette situation ne vise pas à faire une étude exhaustive de la culture du soja dans cette région du monde, mais bien de découvrir quelques contraintes spatiales qui influence la géographie de la culture du soja (et, par extension, d’autres cultures).

Cette situation vise plus spécifiquement:

  • la capacité des élèves à décrire des espaces en utilisant le vocabulaire adéquat et des repères spatiaux pertinents;
  • la connaissance des grands repères géographiques et du vocabulaire d’orientation (directions cardinales);
  • des savoir-faire relatifs à l’estimation de distances et le relevé de coordonnées géographiques

2. Documents

3. Consignes

Activités proposées pour consolider des savoirs et des savoir-faire

  • Après avoir visionné la vidéo, mettez en évidence le Mato Grosso sur la carte. N’oubliez pas de noter un titre, faire une légende …
  • Sur la base de votre carte, rédigez un court texte pour communiquer la situation du Mato Grosso par rapport au Brésil. Utilisez un vocabulaire d’orientation correct et des repères spatiaux pertinents (au moins 4). Remarque: cette description n’est pas une des tâches prévues au programme puisqu’elle ne concerne pas la répartition spatiale d’une ressource en eau ou en nourriture. Elle est toutefois mobilisée ici pour consolider un ensemble de repères spatiaux et des savoir-faire.
  • Tracez (de mémoire) sur la carte la position approximative de l’équateur et du Tropique du Capricorne et faites ressortir la zone intertropicale visible sur la carte
  • Localisez les éléments suivants en indiquant leur numéro sur la carte: 1-Pacifique, 2-Atlantique, 3-Amazonie, 4-Fleuve Amazone, 5-Cordillère des Andes

4. Exemple de production attendue

En plus de l’annotation de l’état du Mato Grosso sur la carte, l’élève rédige un texte en utilisant une série de repères. l’objet est de communiquer la localisation de cet état de manière à donner des indications suffisantes pour que l’interlocuteur se fasse une idée du contexte spatial. Cette capacité est essentielle pour communiquer en géographie et pose problème pour de nombreux élèves. 

Le Mato Grosso est un état du Brésil en centre ouest du pays à la frontière avec la Bolivie à l’ouest. Il est bordé au nord-ouest par l’état de Rondônia, au nord par l’état d’Amazonas et de Pará (ces deux derniers états occupent la plus grande partie du territoire amazonien). Le centre de cet état se situe à environ 1600 km de la côte atlantique et de la côte pacifique.

Cet état s’étend sur plus de 1000 km d’est en ouest (entre environ 50°W et 60°W) et  environ 1000 km nord au sud (entre environ 17°S et 9°S), à peu près au milieu de la zone intertropicale de l’hémisphère sud, soit environ 1 million de km² (environ 25 fois la superficie de la Belgique.

5. Apprentissages à structurer dans le cours

(La structuration se fait au moment choisi par l’enseignant sous une forme au choix (p.ex. des fiches, de notes…):

  • Savoirs: quelques grands repères spatiaux et géographiques: Amérique Latine, Océan Atlantique, équateur, tropique, hémisphères nord et sud, zone intertropicale.
  • Savoir-faire:
    • estimer des distances sur la base d’un atlas, un géoportail ou un globe virtuel;
    • passer de la carte aux coordonnées géographiques (latitude/longitude).
  • Capacité à réaliser des tâches: rédiger un commentaire en vue de situer un espace en utilisant correctement:
    • des directions cardinales;
    • en mobilisant un nombre de repères suffisant et pertinents;
    • en faisant référence à des estimations de distances et de surfaces de manière pertinente;
    • en utilisant correctement et de manière pertinente des coordonnées géographiques.

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages

La pondération est fonction du niveau de l’apprentissage (première phase de l’apprentissage ou un élément consolidé).

Exemple de grille
Apprentissage/certification Critères de qualité Pondération
Savoir-faire Les distances et surfaces sont correctement estimées Les valeurs estimées sont correctes et mise en lien avec un cas de référence 0/1/2
Passage de la carte aux coordonnées géographiques Les cordonnées sont pertinentes et correctement exprimées 0/1/2
Savoirs L’élève peut localiser des repères sur une carte Atlantique, Pacifique, Cordillère des Andes, Amazonie, Amazone 0/1/2/3/4/5
Vocabulaire d’orientation Les directions cardinales sont correctement mobilisées 0/2
L’élève peut faire figurer sur une carte des repères L’équateur et le tropique du Capricorne 0/1/2

7. Pistes pour la certification des acquis

Les savoirs et savoir-faire sont certifiés soit de manière décontextualisées soit mobilisés à l’occasion d’une tâche de description d’une répartition spatiale ou de comparaison de répartitions spatiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *