**Décrire l’occupation d’un espace en annotant une représentation – Le cas des espaces déforestés dans l’espace tropical humide

  • Année: 4e
  • Prérequis: manipulation de Google Maps, Google Earth ou un atlas numérique qui propose la vue des photographies aériennes verticales, mesure de distances et de surfaces sur un atlas numérique, manipulation générale d’un géoportail (sélection de couches et de valeurs), connaissance des indicateurs visuels qui permet de déterminer l’occupation du sol
  • Durée estimée: 50′
  • Niveau de complexité

1. Contextualisation dans le parcours d’apprentissage en géographie

Le défrichement des forêts équatoriales est une des manières d’aménager le territoire pour le développement de l’agriculture. L’observation de cette pratique s’intègre donc particulièrement bien dans l’objectif général de la 4e année qui s’intéresse à l’accès aux ressources alimentaires et aux aménagements que l’Homme réalise à cet effet. Si on ajoute à cela l’impact de ces pratiques sur l’environnement et plus particulièrement sur le dérèglement climatique, ce sujet est une opportunité pour mettre en place différents attendus prévus dans le programme.

2. Documents

  • L’atlas numérique de 4e année, Google Maps, Google Earth ou tout autre globe virtuel
  • Une carte du territoire analysé découpé en un certain nombre d’espaces (au moins un espace par élève jusqu’à 10 ou 20 espaces par élèves)
  • Éventuellement un questionnaire Survey123 pour automatiser la récolte des observations et leur mutualisation sur une carte collaborative

3. Consignes

Consigne relative à la tâche de description

  • Pour les espaces numérotés qui vous sont assignés, notez l’occupation du sol qui est dominante en sélectionnant une des abréviations suivantes (dans le cas de l’utilisation de Survey123, le dispositif est différent):
  • (AS) agriculture de subsistance
  • (AI) Agriculture industrielle
  • (EE) Élevage extensif
  • (P) Palmeraie ou autre plantation
  • (S) Sylviculture
  • (Pi) Pisciculture
  • (F) Friche, jachère …

Consignes relatives à la maitrise de ressources (savoirs et savoir-faire)

Dans l’espace que vous devez analyser, notez les coordonnées géographiques d’un endroit où vous observez les différentes occupations du sol ci-dessous et notez un élément visuel qui permet de distinguer l’occupation concernée:

  • une culture industrielle
  • Une culture de subsistance
  • Une palmeraie ou autre plantation
  • Un espace d’élevage extensif

4. Apprentissages à structurer dans le cours

(La structuration se fait au moment choisi par l’enseignant sous une forme au choix (p.ex. des fiches…):

  • Savoirs:
    • occupation du sol qui domine les espaces déforestés en Amazonie mais aussi dans le bassin du Congo et en Indonésie. Dynamique de la déforestation dans les trois grands ensembles tropicaux humides.
    • indicateurs visuels qui permettent de distinguer différentes occupations du sol: agriculture familiale, agriculture industrialisée, palmeraie ou autre plantation, élevage extensif, aquaculture, friche ou jachère
  • Savoir-faire:
    • mesurer des distances et des surfaces sur une interface numérique
    • relevez les coordonnées géographiques d’un lieu
  • Capacité à réaliser des tâches: annoter une représentation de l’espace pour mettre en évidence l’occupation du sol et faire une synthèse de ce qui domine l’occupation du sol sur la base d’un ensemble d’observations.

5. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

La pondération est fonction du niveau de l’apprentissage (première phase de l’apprentissage ou un élément consolidé).

Exemple de grille d’évaluation
Apprentissage/Certification Critères de qualité Pondération
Tâche de description Description de l’occupation du sol une occupation du sol est correctement identifiée 0/1
L’occupation dominante est indiquée 0/2
Savoirs Occupation du sol Les indicateurs visuels qui permettent de distinguer les occupations du sol sont corrects (agriculture familiale, industrialisée, élevage extensif, aquaculture 0/1/2/3/4
Savoir-faire Indication de coordonnées géographiques Les coordonnées géographiques renvoient correctement aux 4 éléments de l’occupation du sol 0 à 4
Estimer des distances/surfaces Il est fait référence à une taille des parcelles pour distinguer l’agriculture familiale et industrielle 0/1/2

6. Pistes pour la certification des acquis

Pour la tâche, l’observation de l’occupation du sol peut être réalisée dans un autre espace déforesté en Amazonie ou dans le bassin du Congo ou en Indonésie. Les observations peuvent être comparées à celles réalisées dans l’espace analysé en classe (cas de référence).

Les savoirs portent sur la nature de l’occupation du sol dans l’espace analysé en classe, sur les indicateurs visuels qui permettent de distinguer différentes occupations du sol…

Les savoir-faire portent sur le relevé de coordonnées géographiques et sur l’estimation des distances et des surfaces

 

3 commentaires

  • Ghilain Adeline

    Bonjour,
    je ne me sens pas à l’aise avec la manière d’établir les indicateurs visuels qui permettent de distinguer différentes occupations du sol: agriculture familiale, agriculture industrialisée, élevage extensif,… En consultant les images satellites, je peux m’en faire une idée personnelle sans toutefois pouvoir le généraliser et le communiquer de manière claire aux élèves.
    Pouvez-vous m’aider?

    • Marc Deprez

      Bonjour,
      Cette remarque est très pertinente. En effet, l’occupation du sol est l’ADN de la géographie et avec la montée en puissance des vues aériennes, la capacité à identifier l’occupation du sol sur la base de vues verticales devient une véritable compétence en géographie.L’occupation du sol traduit non seulement la nature des activités humaines, mais aussi, avec un certain bagage conceptuel, la nature des relations entre l’Homme et le territoire. Bref, ce n’est pas simple et de nombreuses occupations sont pour moi aussi un mystère quand je les découvre du ciel. Je vais faire rapidement un petit article avec des vues types en lien avec des occupations et je vous en informe. Par ailleurs, la demande a été adressée la semaine dernière à la FEGEPRO de produire un support plus exhaustif sur ce sujet.

  • Sur la carte http://arcg.is/1D5K4C, j’ai placé quelques observations pour illustrer quelques occupations du sol. Si vous souhaitez partager l’un ou l’autre exemple représentatif, n’hésitez pas à m’envoyer les coordonnées géographiques avec ce que vous avez identifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *