***Savoirs – Le modèle de la circulation atmosphérique – Le cas des incendies en Amazonie

  • Année: 4e
  • Prérequis: connaissance du modèle spatial de la circulation atmosphérique et du mouvement saisonnier des zones de précipitations
  • Durée estimée: 30′
  • Niveau de complexité


1. Contextualisation dans le parcours d’apprentissage en géographie

La question des feux de forêt en Amazonie dans l’actualité d’aout 2019 s’intègre particulièrement bien dans le nouveau programme en 4e année puisque ces incendies sont directement en lien avec le développement de nouveaux espaces pour produire des ressources alimentaires. C’est une manière d’aménager le territoire qui, du point de vue de la préservation de l’environnement et du climat, incite à réagir. Cela implique de savoir qui fait quoi, où et pourquoi (-là). À partir de cette connaissance, on peut éventuellement identifier comment agir individuellement et collectivement (lien avec le programme de l’EPC).

La situation vise à justifier la répartition des feux de forêt au sud de l’Amazonie en aout en mobilisant le modèle de la circulation atmosphérique.

2. Documents

  • Atlas numérique de 4e année.
  • Carte de l’Amérique Latine avec la répartition de la forêt
    am_latine_pays_couverture_foret
  • Vidéo qui illustre la pratique de la culture sur brulis en Amazonie en lien avec les feux de forêt (RTBF.be, publié le mardi 27 aout 2019 à 08h51, consulté en septembre 2019).
  • Texte descriptif de la culture sur brulis, extrait du site ‘jeretiens.net“, consulté en septembre 2019
    Qu’est-ce que la culture sur brulis ?
    C’est une technique de mise en culture temporaire: on défriche sommairement, on brule les débris et on prépare grossièrement le sol ainsi libéré et enrichi. La technique consiste à faire bruler la forêt. Les troncs d’arbres les plus gros restent sur place, les cendres des plus petites fertilisent un peu le sol. Le nettoyage de l’emplacement choisi débute au milieu de la saison sèche en janvier. À la fin de la saison sèche, en mars, les arbres sont abattus. Le brulis proprement dit commence en juin. Après quelques saisons de récolte, le terrain est abandonné à la nature pour un temps de repos. Cette pratique est beaucoup utilisée dans les Alpes au Moyen-Âge.

3. Consignes

Consigne relative à la tâche

En faisant référence à ce qu’est l’agriculture sur brulis et la répartition des composantes naturelles de l’espace, rédigez un texte qui justifie la localisation des feux de forêt au sud du fleuve Amazone en aout 2019.

Consignes relatives à la maitrise des ressources (savoirs et savoir-faire)

  • sélectionnez dans l’atlas numérique deux composantes de l’espace qui peuvent être mises en lien avec la répartition des feux de forêt en Amazonie en aout. Indiquez le nom des couches sélectionnées.
  • complétez la carte de l’Amérique Latine
    • en traçant approximativement  la ZCIT aux équinoxes et aux solstices et en datant ces moments
    • en traçant la direction générale des vents intertropicaux (alizés) au niveau de l’Amazonie aux solstices
  • explicitez en quelques mots ce qu’est la ZCIT

4. Exemple de production(s) attendue(s)

Texte + carte complétée

5. Apprentissages à structurer dans le cours

(La structuration se fait au moment choisi par l’enseignant sous une forme au choix (p.ex. des fiches…):

  • Savoirs (consolidation): modèle spatial de la circulation atmosphérique et le mouvement saisonnier des zones de précipitations et sèches (mettre en lien une répartition spatiale nouvelle avec le modèle de la circulation atmosphérique pour justifier cette répartition). Lien entre les mouvements de l’atmosphère, la couverture nuageuse et les précipitations. Lien entre les zones de basse pression et les zones nuageuses.
  • Savoir-faire: annoter une carte dans le respect des règles de cartographie (légende qui permet de lire les annotations).

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

La pondération est fonction du niveau de l’apprentissage (première phase de l’apprentissage ou un élément consolidé).

Exemple de grille d’évaluation
Apprentissage/Certification Critères de qualité Pondération
Savoirs Repères spatiaux La ZCIT est correctement figurée aux 4 dates qui sont indiquées 0/1/2/3/4
La direction des alizés est correcte aux solstices 0/1/2
La ZCIT est correctement explicitée 0/1
Modèle spatial de la circulation atmosphérique -Mise en lien du modèle pour justifier la répartition des incendies en Amazonie. La mise en lien fait référence … … aux mouvements saisonniers de la ZCIT 0/2
… aux précipitations associées à la ZCIT 0/2
… à l’origine des masses d’air 0/2
Savoir-faire Construire une représentation cartographique La légende est construite et permet de lire les annotations 0/2
Apprécier la pertinence d’une représentation cartographique (à certifier au D3) deux couches en lien avec la répartition des feux de forêt sont sélectionnées 0/1/2

7. Pistes pour la certification des acquis

La vérification de la capacité à mobiliser le modèle de la circulation atmosphérique peut se faire par la mise en lien de composantes variées (durée de croissance des plantes, périodes de cultures, répartition des barrages pour l’irrigation…) avec des composantes climatiques à des échelles de continents ou du monde. .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *