***Comparer des répartitions spatiales pour justifier des risques – Le cas du séisme de Palu en septembre 2018

  • Année: 3e
  • Prérequis: manipulation d’un atlas numérique (sélection de couches)…
  • Durée estimée: 2X50′
  • Niveau de complexité

1. Contextualisation dans le parcours d’apprentissage en géographie

La catastrophe de Palu dans les iles des Célèbes au nord de l’Indonésie en septembre 2018 fait suite à un séisme qui a été suivi d’un tsunami, conséquence du premier évènement.

Ce cas est intéressant dans la mesure où une série de facteurs spatiaux être combinés pour comprendre l’ampleur de la catastrophe

Exemple de support d’introduction sur Youtube.

2. Documents

3. Consignes

Sur la base des documents, sélectionnez trois supports (cartes ou paysages), dans ces sources ou ailleurs, qui permettent de justifier l’importance des dégâts à Palu. Justifiez chaque sélection en quelques mots en utilisant le vocabulaire adéquat et des repères spatiaux pertinents. Les sélections doivent faire référence à au mois trois éléments suivants et être illustrée par des représentations de l’espace:

  • la situation de la zone affectée par rapport à l’épicentre;
  • la situation de la catastrophe à l’échelle du globe;
  • le niveau de développement économique dans la région affectée;
  • l’une ou l’autre spécificité du site qui peut avoir amplifié les effets de la catastrophe.

4. Exemple de production(s) attendue(s)

 Première sélection – La situation de Palu par rapport à l’épicentre

 

L’épicentre se trouvait au niveau de la ville de 350.000 habitants dont la quasi-totalité était comprise à l’intérieur d’une ligne de magnitude supérieure à 8,5.

Deuxième sélection – La situation de Palu par rapport à la Ceinture de Feu du Pacifique

 

Palu se situe sur la Ceinture de Feu du Pacifique à proximité de plaques tectoniques dans une des régions où le nombre de séismes sur Terre est le plus important.

Troisième sélection – Le niveau de développement économique

 

L’habitat à Palu est précaire et résiste peu tant à un tremblement de terre qu’à un raz de marée provoqué par un Tsunami.

Cinquième sélection – Une spécificité du site – La situation de l’habitat en bordure de mer

Comme l’illustrent la carte ci-dessous et la photographie, des constructions sont réalisées en bordure de mer et donc particulièrement vulnérables à un Tsunami.

 

Sixième sélection – Une spécificité du site – Les zones de liquéfaction à Palu (carte de l’USGS)

 

Comme le titre un article de “Sciences et Avenir” le 08.10.2018, “Séisme en Indonésie : la liquéfaction du sol a détruit Palu”.

On peut y lire

1.649 morts, 5.000 disparus. C’est l’effroyable bilan en Indonésie, après le séisme du vendredi 28 septembre 2018. La secousse de magnitude 7,5 a secoué l’île des Célèbes, dans le centre du pays, suivi d’un tsunami qui a notamment touché la ville de Palu. Petobo, un rassemblement de villages, a été quasiment rayé de la carte. Une grande partie de ce quartier de Palu s’est enfoncée dans la terre comme aspirée, quand les secousses telluriques ont transformé le sol en sables mouvants, un processus connu sous le nom de liquéfaction.
La liquéfaction du sol est un phénomène qui se produit dans des sols constitués de sable ou de limon, saturés en eau. Lors des secousses, l’eau remonte et s’immisce entre les grains qui ne sont plus retenus les uns aux autres. Le sol qui devient alors fluide comme du sable de plage au bord de l’eau, ne peut plus soutenir les bâtiments qui s’enfoncent voire tombent. …

Septième sélection – Une spécificité du site – Un facteur qui a amplifié le tsunami.

Normalement, l’intensité du séisme de Palu ne devait pas donner lieu à un tsunami aussi important (que l’on a que dans le cas des super séismes). Il semble que la hauteur de la vague ait été amplifiée par la forme de la baie longue et étroite comme l’illustre la carte ci-dessous.

 

Dans NASA Earth Observatory, consulté en novembre 2019

Scientists were surprised that the earthquake generated such a big tsunami. Normally, large tsunamis occur after megathrust earthquakes that cause vertical displacement. But the Sulawesi earthquake occurred along a strike-slip fault, meaning the motion was horizontal. Some scientists suspect that a submarine landslide, shaken loose by the earthquake, may have provided the energy that fueled the destructive tsunami. In addition, the narrow, finger-like shape of Palu Bay likely amplified the fast-moving surge of water and made it even more dangerous.

Huitième sélection – Une spécificité du site – les coulées de boues.

Les séismes peuvent provoquer des coulées de boues. L’habitat à Palu est dans le fond d’une vallée entourée à l’est et l’ouest par d’importants versants dont les sommets sont à plus de 1000 m d’altitude. L’habitat au bas de ces versants est particulièrement vulnérable.

 

 

 

5. Apprentissages à structurer dans le cours

(La structuration se fait au moment choisi par l’enseignant sous une forme au choix (p.ex. des fiches…):

  • Savoirs: directions cardinales, grands repères géographiques, Ceinture de Feu du Pacifique, principales plaques tectoniques, séismes, épicentre, magnitude, tsunami,glissement de terrain, coulées de boue, érosion littorale, plaine alluviale, estuaire, fonctions du territoire, .
  • Savoir-faire: annoter une représentation de l’espace pour mettre en évidence une répartition spatiale ou un fait ou un phénomène, manipulation de divers géoportails et globes virtuels, construction d’un profil du relief
  • Capacité à réaliser des tâches: mettre en lien des répartitions spatiales pour justifier l’importance d’un risque avec des représentations de l’espace, des croquis et des textes.

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

La pondération est fonction du niveau de l’apprentissage (première phase de l’apprentissage ou un élément consolidé).

Exemple de grille d’évaluation
Apprentissage/Certification Critères de qualité Pondération
Tâche de mises en lien Des liens sont mis en évidence pour justifier l’importance de la catastrophe En référence à au mois 3 éléments suivants:

  • la situation de la zone affectée par rapport à l’épicentre;
  • la situation de la catastrophe à l’échelle du globe;
  • le niveau de développement économique dans la région affectée;
  • l’une ou l’autre spécificité du site qui peut avoir amplifié les effets de la catastrophe
0/3/6/9
En utilisant des repères spatiaux pertinents 0/1/2/3
en mobilisant les directions cardinales 0/1/2/3
Savoirs Modèle de la tectonique des plaques Il est fait référence à la tectonique des plaques pour justifier l’importance du phénomène à Palu avec le vocabulaire adéquat 0/2/4
Notions spécifiques aux aléas Les notions en lien avec les aléas naturels sont correctement utilisés (glissement de terrain, coulées de boue…) 0/2
Notions spécifiques aux fonctions Pour décrire le risque, il est fait référence à l’occupation du sol (habitat, aire urbaine…) 0/2
Savoir-faire Construire une représentation cartographique Chaque justification est accompagnée d’une représentation de l’espace pour situer l’élément 0/2/4/6
Chaque représentation de l’espace est présentée dans les règles apprises (titre …) 0/2/4/6

7. Pistes pour la certification des acquis

Le transfert peut être fait pour n’importe quel phénomène sismique. Dans ce transfert, l’élève pourra également faire référence, par comparaison, aux facteurs en jeu dans le cas de la catastrophe de Palu en septembre 2018.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *