***Illustrer le concept de vulnérabilité – Le cas du coronavirus (Covid-19)

  • Année: 5e
  • Durée estimée: 2X50′
  • Niveau de complexité

1. Contextualisation dans le parcours d’apprentissage

La vulnérabilité des territoires est conditionnée d’une part par l’aléa (son intensité, sa fréquence) mais également par les moyens dont ces territoires s’exposent à l’aléa ou disposent de moyens pour y faire face.

Dans le cadre du Covid-19:

  • la probabilité de l’aléa sera d’autant plus grande que le territoire se trouve proche et/ou  entretient des relations importantes (échange de personnes) avec le foyer de l’infection;
  • l’intensité de l’aléa sera plus ou moins grande en fonction de la nature de l’occupation du sol: forte ou faible densité de la population et organisation de l’habitat ;
  • l’intensité de l’aléa sera plus ou moins grande en fonction des moyens de prévention, de détection et de prise en charge des personnes infectées.

La situation d’apprentissage vise à analyser des territoires en termes de vulnérabilité face à ce type d’aléa.

2. Documents

3. Consignes

Justifiez l’importance de la diffusion du virus dans l’est de la Chine en faisant référence:

  • à deux couches spatiales disponibles sur la carte ArcGIS Online;
  • à la répartition et l’importance de la population (Estimateur de population du Sedac);
  • à l’organisation de l’habitat en milieu urbain en prenant comme référence le cas de Wuhan: capturez une vue aérienne pour illustrer votre propos;
  • à l’organisation de l’habitat en milieu rural en prenant comme référence un cas représentatif dans l’espace le plus densément peuplé en Chine (plaine alluviale du nord)le cas de Wuhan: capturez une vue aérienne pour illustrer votre propos;

Complétez votre justification en sélectionnant de vues représentatives des conditions de logement en milieu rural et urbain à partir de Dollar Street (sur la base de revenus moyens en Chine).

4. Exemple de production(s) attendue(s)

L’importance de la diffusion du Covid-19 à l’est de la Chine peut être justifiée par:

  • La densité du réseau routier qui est particulièrement dense à l’est.
  • La densité des voies aériennes qui est particulièrement dense à l’est.

Ces deux éléments contribuent à la mobilité des personnes et favorisent donc les contacts et la diffusion du virus. De plus, le foyer de l’épidémie se trouve au cœur d’un système particulièrement interconnecté.

Un autre facteur qui permet de justifier cette propagation est l’importance de la population.

La partie est de la Chine est un des principaux foyers de population sur Terre. L’espace le plus vaste mis en évidence couvre 3,8 millions de km² et compte 1,2 milliard d’habitants. Dans l’espace illustré, cela correspond à une densité moyenne de 334 hab/km². À titre de comparaison, L’Europe est aussi un des principaux foyers de population sur terre. Celui mis en évidence couvre 3,4 millions de km pour une population de 482 millions d’habitants, soit 140 hab/km².

Le cœur de cet espace illustré couvre 300.527 km² et compte plus de 200 millions d’habitants avec une densité moyenne de plus de 700 hab/km². La Région flamande, particulièrement dense, a une densité de 484 hab/km².

Le foyer de l’épidémie en Chine se situe au coeur d’un des espaces les plus densément peuplés du monde, ce fait aggrave la vulnérabilité face à la transmission du virus.

L’organisation de l’habitat est un autre facteur qui aggrave la vulnérabilité de la population à l’est de la Chine. Les illustrations ci-dessous montrent comment l’organisation de l’habitat favorise les concentrations de population et par là aggrave la vulnérabilité face au virus.

Exemple représentatif de l’organisation de l’habitat à Wuhan: densité d’immeubles développés en hauteur.

Exemple représentatif de l’habitat en milieu rural: ilots densément construits entourés de champs

Illustration d’un ilot:

5. Apprentissages à structurer dans le cours

  • Savoirs: Des exemples de liens entre les activités humaines et des aléas pour expliciter le concept de vulnérabilité. Les principaux espaces peuplés sur Terre.
  • Savoir-faire: Manipulation d’un SIG pour mettre en lien des informations spatiales. Manipulation de géoportails pour relever des informations géographiques. Manipulation de Google Earth pour identifier l’organisation d’espaces sur la base de l’occupation du sol. Faire des captures d’écran et les partager.
  • Capacité à réaliser des tâches: illustrer le concept de vulnérabilité en analysant des cartes et par l’observation de l’occupation du sol.

6. Exemple de grille d’évaluation des apprentissages et des acquis

Éléments évalués Critères de qualité Pondération
Tâche(s)


Illustrer le concept de vulnérabilité

Sélection/interprétation de couches spatiales.

Les composantes de l’espace sélectionnées sont:
– pertinentes;
– mises en lien avec la vulnérabilité.
0-1-2

0-1-2

Illustrer le concept de vulnérabilité.

Lien avec la répartition de la population

Les exemples extraits du site du Sedac sont:
– pertinents;
– mis en lien avec la vulnérabilité de l’est de la Chine.
0-1-2

0-1-2

Illustrer le concept de vulnérabilité.

Liens avec l’occupation du sol.

Les illustrations de l’occupation du sol sont:
– représentatives des espaces;
– mises en lien avec la vulnérabilité
0-1-2

0-1-2

Savoir(s) Concept de vulnérabilité Les commentaires relatifs à la vulnérabilité traduisent la compréhension du concept 0-2
Savoir-faire Manipulation d’un SIG Les informations sont correctement extraites du SIG 0-1
  Manipulation de l’estimateur de population du Sedac Les informations sont correctement extraites du portail 0-2
  Manipulation de Google Earth ou un autre globe virtuel Les vues sont correctement capturées et partagées 0-2

7. Pistes pour la certification des acquis

En faisant référence à ces critères, analysez un territoire en termes de vulnérabilité face au Covid-19 en prenant comme critères les éléments traités dans la situation d’apprentissage et comme point de comparaison l’est de la Chine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *